La LDI et l'adoration de la Dame

Yo
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Tourner au ridicule

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Thyamath
enemi héréditaire de Niko
avatar

Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 09/04/2005

MessageSujet: Re: Tourner au ridicule   Jeu 22 Sep à 21:41

Dune :

Ver des sables
Il est vrai que le petit Frank a légèrement exagéré quand il a décrit le verre des sables mais de près (très très près)
il reste effrayant. Dénué de conscience mais doué de capacités angoissantes comme la parthénogenèses, d’une
faculté de régénération hors norme, le verre des sables n’a qu’un unique défaut le rendant impropre à l’utilisation
de notre ami Herbert : il mesure entre trois et dix centimètres. Il ne trouve alors d'emploi qu’à la pèche au bout
d’un hameçon et encore dans les déserts de dunes, il est difficile d’attraper le poisson.

_________________
L'ennemis est con. Il croit que c'est vous l'ennemis alors que c'est lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thyamath
enemi héréditaire de Niko
avatar

Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 09/04/2005

MessageSujet: Re: Tourner au ridicule   Jeu 22 Sep à 21:42

Détendons un peu plus l'atmosphère

Petite leçon d'économie politique

Supposons deux vaches ...

SOCIALISME : Vous avez deux vaches. Vos voisins vous aident à vous en
occuper et vous vous partagez le lait.

COMMUNISME : Vous avez deux vaches. Le gouvernement vous prend les
deux et vous fournit en lait.

FASCISME : Vous avez deux vaches. Le gouvernement vous prend les deux
et vous vend le lait.

NAZISME : Vous avez deux vaches. Le gouvernement vous prend la vache
blonde et abat la brune.

DICTATURE : Vous avez deux vaches. Les miliciens les confisquent et
vous fusillent.


FEODALISME : Vous avez deux vaches. Le seigneur s'arroge la moitié du
lait.

DEMOCRATIE : Vous avez deux vaches. Un vote décide à qui appartient le
lait.

DEMOCRATIE REPRESENTATIVE : Vous avez deux vaches. Une élection
désigne celui qui décidera à qui appartient le lait.

DEMOCRATIE DE SINGAPOUR : Vous avez deux vaches. Vous écopez d'une
amende pour détention de bétail en appartement.

ANARCHIE : Vous avez deux vaches. Vous les laissez se traire en
autogestion.

CAPITALISME : Vous avez deux vaches. Vous en vendez une, et vous
achetez un taureau pour faire des petits.

CAPITALISME DE HONG KONG : Vous avez deux vaches. Vous en vendez trois
à votre société cotée en bourse en utilisant des lettres de créance
ouvertes par votre beau-frère auprès de votre banque. Puis vous faites
un "échange de dettes contre participation", assorti d'une offre
publique, et vous récupérez quatre vaches dans l'opération tout en
bénéficiant d'un abattement fiscal pour entretien de cinq vaches. Les
droits sur le lait de six vaches sont alors transférés par un
intermédiaire panaméen sur le compte d'une société des îles Caïman,
détenue clandestinement par un actionnaire qui revend à votre société
cotée les droits sur le lait de sept vaches. Au rapport de la dite
société figurent huit ruminants, avec option d'achat sur une bête
supplémentaire. Entre temps vous abattez les deux vaches parce que
leur horoscope est défavorable.

CAPITALISME SAUVAGE : Vous avez deux vaches. Vous équarrissez l'une,
vous forcez l'autre à produire autant que quatre, et vous licenciez
finalement l'ouvrier qui s'en occupait en l'accusant d'avoir laissé la
vache mourir d'épuisement.

BUREAUCRATIE : Vous avez deux vaches. Le gouvernement publie des
règles d'hygiène qui vous invitent à en abattre une. Après quoi il
vous fait déclarer la quantité de lait que vous avez pu traire de
l'autre, il vous achète le lait et il le jette. Enfin il vous fait
remplir des formulaires pour déclarer la vache manquante.

ECOLOGIE : Vous avez deux vaches. Vous gardez le lait et le
gouvernement vous achète la bouse.

FEMINISME : Vous avez deux vaches. Le gouvernement vous inflige une
amende pour discrimination. Vous échangez une de vos vaches pour un
taureau que vous trayez aussi.

SURREALISME : Vous avez deux girafes. Le gouvernement exige que vous
leur donniez des leçons d'harmonica.

_________________
L'ennemis est con. Il croit que c'est vous l'ennemis alors que c'est lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bragg
Cynique
avatar

Nombre de messages : 802
Date d'inscription : 08/04/2005

MessageSujet: Re: Tourner au ridicule   Jeu 22 Sep à 21:46

c'est fort cocasse...


c'est là ou tu dis que le surréalimse c'est cool.

_________________
Oh, moon of Alabama! We now must say goodbye
We've lost our good old mama
And must have whiskey, oh, you now why...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camarade Mao
Retraité aux pruneaux d'Agen
avatar

Nombre de messages : 1192
Localisation : Brest
Date d'inscription : 10/04/2005

MessageSujet: Re: Tourner au ridicule   Ven 23 Sep à 0:25

Oui… pas mal…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nainwak.com
Sire Conflex
dessinateur de mouatte
avatar

Nombre de messages : 323
Date d'inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: Tourner au ridicule   Ven 23 Sep à 19:09

C coooooooooool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chateaulampadaire.blogspot.com
Thyamath
enemi héréditaire de Niko
avatar

Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 09/04/2005

MessageSujet: Re: Tourner au ridicule   Ven 23 Sep à 19:36

Les sept péchés capitaux sont la paresse, l'envie, la luxure, l'orgueil, la gourmandise, l'avarice, l'adhésion à la C.G.T., et la colère.
C'est dire à quel point ils sont huit, avec une incongruité surnumérique qu'on ne retrouve guère que chez les mousquetaires. De tous ces péchés capitaux, la colère est, de loin, le plus capital. Pour la simple raison que c'est le seul péché capital que Dieu ait jamais commis (là, je ne suis pas d'accord, mais continuons tout de même). Maintes fois. Contre Adam, le voleur de pommes, contre les corrompus de Gomorrhe,contre les enculés de Sodome, contre les marchand du Temple, et plus près de nous, contre mon beau-frère Christian qui fait rien qu'à péter pendant l'Élévation.
Jamais Dieu ne commit d'autre péché capital. Jamais il ne monta le moindre orgueil, malgré la splendeur de ses création les plus stupéfiantes, commes les chutes du Niagara ou le cancer des os. Jamais il ne se vautra dans la luxure faute de bistouquette (et Jésus alors ?). Jamais il ne connu d'autre envie que celle du bonheur des hommes, dans un monde sans haine, sans guerre, sans speakerine. Jamais,il ne sombra dans l'avarice ou la paresse, distribuant sans compter les richesses aux riches et les recommandés avant saisie aux pauvres.
Jamais, enfin, Dieu ne fut gourmand. Pourtant, comme tous les juifs arabes, il adore les poivrons grillés et les olives aux anchois.

_________________
L'ennemis est con. Il croit que c'est vous l'ennemis alors que c'est lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thyamath
enemi héréditaire de Niko
avatar

Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 09/04/2005

MessageSujet: Re: Tourner au ridicule   Ven 23 Sep à 19:39

Pourquoi le poulet a-t-il traversé la route ?

Réponses :


RENE DESCARTES : Pour aller de l'autre cote.

PLATON : Pour son bien. De l'autre cote est le Vrai.

ARISTOTE : C'est dans la nature du poulet de traverser les routes.

KARL MARX : C’était historiquement inévitable.

CAPTAIN JAMES T. KIRK : Pour aller là où aucun autre poulet n’était allé auparavant.

HIPPOCRATE : A cause d'un excès de sécrétion de son pancréas.

ANDERSEN CONSULTING : Deregulation of the chicken's side of the road
was threatening its dominant market position.
The chicken was faced with significant challenges to create and develop the competencies required for the newly competitive market.
Andersen Consulting, in a partnering relationship with the client, helped
the chicken by rethinking its physical distribution strategy and implementation processes. Using the new Poultry Integration Model (PIM), Andersen helped the chicken use its skills, methodologies, knowledge, capital and experiences to align the chicken's people, processes and technology in support of its overall strategy within a Program Management framework.
Andersen Consulting opened a diverse cross-spectrum of road analysts and best chickens along with Anderson consultants with deep skills in the transportation industry to engage in a two-day itinerary of meetings in order to leverage their personal knowledge capital, both tacit and explicit, and to enable them to synergize with each other in order to achieve the implicit goals of delivering and successfully architecting and implementing an enterprise-wide value framework across the continuum of poultry cross-median processes. The meeting was held in a park-like setting, enabling and creating an impactful environment which was strategically based, industry-focused, and built upon a consistent, clear, and unified market message and aligned with the chicken's mission, vision, and core values. This was conducive towards the creation of a total business integration solution.
Andersen Consulting helped the chicken exchange to become more successful.
Thanks for your attention.

MARTIN LUTHER KING, JR.: J'ai la vision d'un monde ou tous les poulets seraient libres de traverser la route sans avoir à justifier leur acte.

MOISE : Et Dieu descendit du paradis et Il dit au poulet : Tu dois traverser la route. Et le poulet traversa la route et Dieu vit que cela était bon.

RICHARD M. NIXON : Le poulet n'a pas traversé la route, je répète, le poulet n'a JAMAIS traversé la route.

NICOLAS MACHIAVEL : L’élément important c'est que le poulet ait traversé la route. Qui se fiche de savoir pourquoi ?
La fin en soi de traverser la route justifie tout motif quel qu'il soit.

SIGMUND FREUD : Le fait que vous vous préoccupiez du fait que le poulet a traverse la route révèle votre fort sentiment d’insécurité sexuelle latente.

BILL GATES : Nous venons justement de mettre au point le nouveau "Poulet Office 2000", qui ne se contentera pas seulement de traverser les routes, mais couvera aussi des œufs, classera vos dossiers importants, etc.

OLIVER STONE : La question n'est pas : "Pourquoi le poulet a-t-il traverse la route ?" Mais plutôt : "Qui a traverse en même temps que le poulet, qui avons-nous oublie dans notre hâte et qui a pu vraiment observer cette traversée ?"

CHARLES DARWIN : Les poulets, au travers de longues périodes, ont été naturellement sélectionnés de telle sorte qu'ils soient génétiquement enclins à traverser les routes.

ALBERT EINSTEIN : Le fait que le poulet traverse la route ou que la route se déplace sous le poulet dépend de votre référentiel.

BOUDDHA : Poser cette question renie votre propre nature de poulet.

TOMAS DE TORQUEMADA : Tout poulet ayant traverse la route et qui reviendra en arrière sera considère comme relaps et sera remis entre les mains de la Sainte Inquisition.

GALILEO GALILEI : Et pourtant, il traverse...

ERNEST HEMINGWAY : Pour mourir. Sous la pluie.

JOHN RAMBO : Colonel ? J'en ai rate un !

LIONEL JOSPIN : Le poulet n'a pas encore traverse la route, mais le gouvernement y travaille.

Eric CANTONA : Le poulet, il est libre le poulet. Les routes, quand il veut il les traverse.

Charles DE GAULLE : Le poulet a peut être traverse la route, mais il n'a pas encore traverse l'autoroute !

JACQUES CHIRAC : Parce que je n'ai pas encore dissout la route.

PHILIPPE SEGUIN : Il n'arrivera jamais à traverser la route.

L'EGLISE DE SCIENTOLOGIE : La raison est en vous, mais vous ne le savez pas encore. Moyennant la modique somme de 10 000 F par séance, plus la location d'un détecteur de mensonges, une analyse dianectique nous permettra de la découvrir.


Le PRESIDENT du ROTARY INTERNATIONAL : Mes chers amis, grâce au formidable effort de solidarité internationale qui a mobilisé les Clubs de tous les horizons, la Fondation Rotary a pu verser 50 millions de dollars pour permettre aux poulets des régions défavorisées de traverser les routes.
Aujourd’hui, le monde a changé ; Si nous voulons rester fidèles à l’œuvre de Paul HARRIS, nous devons maintenant viser un objectif beaucoup plus difficile : La traversée des routes par les poulettes.

VIM DUISENBERG : Bientôt, ce n'est plus un poulet qui traversera la route, mais 0.176986453 EuroPoulets.

UN COMMERCIAL D'IBM : Nous proposons de construire une infrastructure technique permettant aux poulets de traverser les routes.
Un cluster de 5 serveurs massivement parallèles à tolérance de panne, reliés par un réseau FDDI, avec 10 To de disques RAID devrait suffire.
Cote logiciel, il faudra approvisionner une centaine de licences DB2, Netview et Visual Age, car ces produits sont en totale adéquation aux besoins de traverser des routes, moyennant une prestation d'adaptation mineure de 25 années hommes (tarif : 8000 F HT /jour)

ARLETTE LAGUILLER : Poulettes, poulets, ne vous laissez plus spolier par le patronat qui vous oblige à traverser les routes.

JEAN-PIERRE CHEVENEMENT : Parce qu'il n'avait pas de titre de séjour.

BILL CLINTON : JE JURE sur la constitution qu'il ne s'est rien passe entre ce poulet et moi.

UN AGENT DE LA RATP : Parce qu'... aaarrrgghhhh !

DAVID HIRSCHMANN : parce qu'aucun effort ne fut fait de son cote pour lui proposer un autre rendez-vous

BAIN & CIE : parce qu'il n'avait pas le choix, il était entre 14h00 et 17h00.

NELSON MONTFORT : J'ai a cooote de moi l'extraordinaire poulet qui a réussi le fooormidable exploit de traverser cette suuuuuperbe route :
- "Why did you cross the road ?"
- "Cot ! cot !"
- "Eh bien il dit qu'il est extrêmement fier d'avoir réussi ce challenge, ce défi, cet exploit. C’était une traversée très dure, mais il s'est accroche,et....


A suivre ?

_________________
L'ennemis est con. Il croit que c'est vous l'ennemis alors que c'est lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thyamath
enemi héréditaire de Niko
avatar

Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 09/04/2005

MessageSujet: Re: Tourner au ridicule   Ven 23 Sep à 19:45

Une étude américaine s'est penchée sur le " sexe des ordinateurs " :

Les Ordinateurs sont-ils du genre masculin ou féminin ?

2 groupes, l'un de femmes, l'autre d'hommes, ont planché sur la question.


Côté Filles, on a conclu que l'ordinateur est du genre masculin car :

    pour capter son attention, il faut l'allumer
    il a plein d'infos mais aucune imagination
    il est supposé vous aider mais la moitié du temps, il est le problème
    dès que vous vous engagez avec l'un d'eux, vous réalisez que si vous aviez attendu un peu plus, vous auriez eu un modèle plus performant !


Côté Hommes, on décida qu'un ordinateur est forcément du genre féminin car :

    Personne ne comprend sa logique interne
    le langage qu'il utilise pour communiquer avec une autre bécane est incompréhensible de tous
    le moindre petite erreur est stockée en mémoire pour être ressortie au moment le plus inopportun
    dès que vous vous engagez avec l'un d'eux, vous dépensez la moitié de votre salaire en accessoires.

Conclusion :

Match nul !!! ???

_________________
L'ennemis est con. Il croit que c'est vous l'ennemis alors que c'est lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thyamath
enemi héréditaire de Niko
avatar

Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 09/04/2005

MessageSujet: Re: Tourner au ridicule   Dim 25 Sep à 0:46

LE CORBAC ET LE FUTE




Maître Corbac sur un touffu planqué
S'enfilait dans la tronche un coulant baraqué
Renard le combinard qui n'avait pas croqué
Pour lui faire a l'estom, radina en loucedé.

Salut mon p'tit pote, je n'avais pas gaffé

Que tu étais si bath et si bien balancé
Sans char, mec, si tes chocottes
Sont kif-kif avec ta bouillotte
T'es le plus giron des mectons du loinqué

A ces vannes, le corbac se sentit chanstiquer
Et pour mieux faire zieuter ses crocs
Débrida son clapoir, lâchant son calendos.


Le renard le briffa sans casquer un rotin
Jaspinant, je t'ai eu avec mon baratin.

Les marles auront toujours la loi avec les caves
Ce rencard me vaut bien un clacot, tête de nave

Le corbac répondit : "Vieille cloche
Je m'en tape, ce fromgi avait des astibloches"




Moralité


Chacun dans son loinque, s'il veut rester peinard

Doit boucler son clapet devant les combinards.

_________________
L'ennemis est con. Il croit que c'est vous l'ennemis alors que c'est lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thyamath
enemi héréditaire de Niko
avatar

Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 09/04/2005

MessageSujet: Re: Tourner au ridicule   Dim 25 Sep à 0:46

Le 01 janvier de cette année une banque souhaitait mettre en
fonction des terminaux-distributeurs de billets de banque de type Drive-Thru.
Ces
systemes allaient permettre de retirer de l'argent rapidement et
bien entendu sans descendre de la voiture. Cependant après une période
de test, il est apparu que l'utilisation du terminal par une certaine
categorie de personne allait engendrer des embouteillages monstres aux abords des bornes en question. La gendarmerie a donc décidé d'interdire l'installation de ce type de terminal.
La Gendarmerie a constaté 2 procédures d'utilisation, la
première ne posait pas de probleme mais c'est la deuxième qui a engendré son veto.


PROCEDURE MASCULINE
1. Approcher le vehicule du distributeur
2. Baisser la vitre
3. Introduire la carte bancaire dans le lecteur et encoder le code
secret.
4. Sélectionner la transaction souhaitee
5. Retirer la carte
6. Prendre les billets et le ticket
7. Fermer la vitre
8. Repartir

PROCEDURE FEMININE
1 Approcher le vehicule du distributeur
2 Faire une ou deux manoeuvres pour aligner la vitre de la voiture
devant le
terminal
3 Redémarrer le moteur qui a calé pendant la manoeuvre
4 baisser la vitre
5 trouver le sac a main et vider le contenu sur le siege passager
pour
trouver la carte bancaire
6 Localiser le porte-cartes et contrôler le maquillage dans le
retroviseur
7 Une ou deux tentatives pour introduire la carte dans le lecteur
8 Ouvrir la portière pour faciliter l'accès au distributeur en
raison de
la distance excessive entre le véhicule et le terminal
9 Introduire la carte bancaire
10 Réintroduire la carte bancaire dans le sens exact
11 Retourner le contenu de la boîte à gant sur le siège passager
pour
trouver le code secret écrit sur la couverture de l'agenda
12 Introduire le code secret
13 Appuyer sur CANCEL et réintroduire le code correct
14 Sélectionner la transaction souhaitée
15 Recontrôler le maquillage dans le rétroviseur extérieur
16 Prendre les billets et le ticket
17 Trier le contenu du siège passager pour trouver le portefeuille
et y
placer les billets
18 Mettre le ticket dans la boîte à gants
19 Contrôler de nouveau le maquillage dans le rétroviseur
20 Démarrer et parcourir 2 mètres
21 Faire marche arrière jusqu'au distributeur
22 Reprendre la carte bancaire
23 Retrier le contenu du siège passager pour retrouver le
porte-cartes
24 Mettre la carte bancaire dans la pochette prévue à cet effet
25 Recontrôler le maquillage
26 Redémarrer le moteur qui a calé pendant l'opération de
recherche du
porte-cartes
27 Rouler 5 à 6 kilomètres
28 Retirer le frein a main.


Ceci est écrit à des fins purement comique et non misogine.

_________________
L'ennemis est con. Il croit que c'est vous l'ennemis alors que c'est lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thyamath
enemi héréditaire de Niko
avatar

Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 09/04/2005

MessageSujet: Re: Tourner au ridicule   Lun 26 Sep à 0:01

A quel point etes vous reellement intelligent ? Ce test est utilise depuis plus de 50 ans et est apprecie pour ses resultats tres surs. Si vous avez un mauvais score, vous pouvez toujours vous ameliorer. Il paraitrait que Bill Gates fit ce test un jour et obtient un score de 3.

1 Est-ce qu'il y a un 14 juillet en Belgique? Je ne sais pas Oui Non

Combien un homme moyen a de jour d'anniversaire? Je ne sais pas 1 50 60 70 80

2 Certains mois ont 31 jours; Combien en ont 28? Je ne sais pas 1 2 3 6 9 12

3 Combien d'animaux mangent avec leur queue? Je ne sais pas 12 tous aucun

4 Est-il légal en Californie d'épouser la soeur de sa veuve? Je ne sais pas Oui Non

5 Diviser 30 par 1/2 et ajouter 10. Combien cela fait-il? Je ne sais pas 10 25 50 70 90

6 S'il y a 3 pommes et que vous en prenez 2, combien vous en avez? Je ne sais pas 1 2 3

7 Un docteur vous donne trois cachets à prendre toutes les demi heures.
8 Combien de temps allez-vous tenir avec ces trois cachets? Je ne sais pas 20 40 60 90 minutes

9 Un fermier a 17 moutons, tous sauf 9 meurent. Combien en reste-t-il? Je ne sais pas 1 5 7 8 9

10 Combien d'animal de chaque sexe Moise emmenna-t-il sur l'arche? Je ne sais pas 3 2 1 0

11 Combien y a-t-il de paire de chaussettes dans une douzaine?
Je ne sais pas 1 2 6 12 24



Je vous invite vivement à répondre à ce message. je vous donnerez les réponse dans une semaine (si j'y pense). Ceux qui y ont déjà répondu ou qui ont vu les réponses sont dispensé de réponse.

_________________
L'ennemis est con. Il croit que c'est vous l'ennemis alors que c'est lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agone
lappeur de cuves
avatar

Nombre de messages : 237
Localisation : ...brxzx..stion...int...rences nombreuses..brzzxsbsb...
Date d'inscription : 20/08/2005

MessageSujet: Re: Tourner au ridicule   Mar 27 Sep à 6:24

tssss... je me ferait pas avoir deux fois
oui, je l'ai deja vu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camarade Mao
Retraité aux pruneaux d'Agen
avatar

Nombre de messages : 1192
Localisation : Brest
Date d'inscription : 10/04/2005

MessageSujet: Re: Tourner au ridicule   Mar 27 Sep à 23:20

Oui, moi aussi… par contre je vous invite (Marx et Soze) à y jouer Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nainwak.com
Mr fox (TSAR)
Bavard


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 25/09/2005

MessageSujet: Re: Tourner au ridicule   Mer 28 Sep à 8:25

moi aussi j ai trouvé c est bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thyamath
enemi héréditaire de Niko
avatar

Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 09/04/2005

MessageSujet: Re: Tourner au ridicule   Mer 28 Sep à 8:43

Mr fox (TSAR) a écrit:
moi aussi j ai trouvé c est bon

Cela veut-il dire que tu connait les réponses, ou que tu as répondu et que tu en est sûr au point de ne pas afficher tes réponses ?

_________________
L'ennemis est con. Il croit que c'est vous l'ennemis alors que c'est lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr fox (TSAR)
Bavard


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 25/09/2005

MessageSujet: Re: Tourner au ridicule   Mer 28 Sep à 9:45

j ai trouvé les réponse mais je laisse chercher les autres mais il y a quand méme 2 ou 3 questions que je connais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thyamath
enemi héréditaire de Niko
avatar

Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 09/04/2005

MessageSujet: Re: Tourner au ridicule   Mer 28 Sep à 9:52

Envoie (et envoyez) moi les réponse par MP, je vous dirait votre note.

_________________
L'ennemis est con. Il croit que c'est vous l'ennemis alors que c'est lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thyamath
enemi héréditaire de Niko
avatar

Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 09/04/2005

MessageSujet: Re: Tourner au ridicule   Mer 28 Sep à 11:21

PERLES du BAC 2004

Sujets Commentaires du prof

HISTOIRE :

Comme Bonaparte, Jules César pouvait dicter plusieurs lettres à la fois, c'était un dictateur. Eh oui

Les dolmens étaient des espèces d'abribus postés tous les 100 mètres. C'est ça

L'histoire de Rome commence en 753 avenue Jésus-Christ. Ca me laisse sans voie

Les amazones étaient comme les femmes, mais encore plus méchantes. Misogyne

Jeanne d'Arc voyait des apparitions invisibles. C'est pour ça qu'on l'a brûlée

Au Moyen Age, la bonne santé n'avait pas encore été inventée. Eh non…

François 1er était le fils de François 0. (qui était arrivé avec son cheval, etc...)

C'est Richelieu qui fonda la Star Academy française. Le con !

Louis XV était l'arrière petit fils de son oncle Louis XIV. Ah, la famille

La drôle de guerre, cependant, n'a fait rire personne. J'aime bien celle là


GEOGRAPHIE :

Le pôle est recouvert de glace: c'est la capote glaciaire. (obsédé)

Dans le monde, il n'y a que la France qui n'est pas un pays étranger. C'est bien vrai !

Le Mexique était autrefois, le pays des pastèques. Là, ça m'en bouche un coin

La Suisse est une fée des rations. On le sait, c'est des rats

La mer des caraïbes baigne les lentilles française. entre autres

L'eau de mer sert, en particulier, à remplir les océans. On y avait pas pensé

On peut suivre une rivière dans un sens en amont et dans l'autre sens en l'avalant. Bon courage

Les quatre points cardinaux sont le haut, le bas, l'est et l'ouest. C'est pourtant simple

La Terre tourne en rond dans un sens et en travers dans l'autre sens. Là c'est pas très clair


LETTRES:

Socrate parlait beaucoup car il avait la langue bien pendante. Ben oui ça donne soif

Au pluriel, on dit des "cristaux" car il y a plusieurs cristals. Logique imparable

Les devoirs où il y a des conjugaisons s'appellent les devoirs conjuguaux. Voila qui est bien dit

Victor Hugo est né à l'âge de 2 ans. Le pauvre

Les fables de La Fontaine sont si anciennes qu'on ignore le nom de l'auteur. - soupir -

Un sonnet est formé de deux quatrains et de deux tiercés. Gagnants bien sûr

Toute sa vie, Montaigne a voulu écrire mais il n'a fait que des essais. J'aime bien aussi

A la fin de sa vie, l'écrivain Hemingway s'est suicidé pour mettre fin à ses jours. The end


MATHS:

Un polygone est une figure qui a des côtés un peu partout. C’est à peu près ça !

On dit qu’une ligne droite est perpendiculaire quand elle se met à tourner d’un coup. Rouler bourré

L’ovale est un cercle presque rond, mais quand même pas. Il ne faut pas exagérer

Le losange est un carré tordu en biais. C’est pourtant vrai

Le 0 est très utile, surtout si on le met derrière les autres nombres. Fils de banquier ?

Un nombre réel est un nombre qu’on peut toucher du doigt. Fils de magicien ?

La loi des probabilités s’appelle ainsi car on n’est pas sûr qu’elle existe. Peut-on en douter ?

L’ordinateur peut faire plus de calculs que le cerveau de l’homme car il n’a que ça à faire. La vérité !


SCIENCES:

L’air pur est uniquement formé de gaz naturels. Pas chez Paul

Une bouteille d’eau explose s’il gèle car, sous l’effet du froid, l’eau devient un explosif. Quoi, c’est pas ça ?

En cas de grossesse, on fait une chorégraphie. Surtout la mère de Béjard

Plus le train ralentit, moins sa vitesse est plus grande. Et la note je t’en parle pas

Un corps lâché d’une certaine hauteur choisit toujours de tomber. Aïe

C’est le cerveau qui donne les ordres et les autres parties sont obligées d’obéir. Na !

_________________
L'ennemis est con. Il croit que c'est vous l'ennemis alors que c'est lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thyamath
enemi héréditaire de Niko
avatar

Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 09/04/2005

MessageSujet: Re: Tourner au ridicule   Mer 28 Sep à 11:29

Si l'homme a été créé avant la femme, c'est pour lui permettre de placer queques mots.

Dieu créa l'homme et ne le trouvant pas assez seul, il créa la femme pour lui faire mieu ressentir sa solitude.

Il n'est rien de pire au monde qu'une femme, si ce n'est une autre femme.

La tête, chez les femmes, n'est pas un organe essentiel.
La femme, selon la Bible est la dernière chose que Dieu a faite. Il a du le faire un samedi soir, on sent la fatigue.

Peu importe le mal que peu penser un homme des femmes, il n'y a pas femme qui n'en pense encore bien davantage.

Il y a des femmes honnêtes, comme il y a des vocations manquées.

La frivolité est encore ce qu'il y a de plus sérieux chez les femmes.

Il n'y a malheureusement pas de remède de bonne femme contre les mauvaises.

Les femmes ne suivent pas les mauvais conseils,






elles les précèdent.

Les honnêtes femmes sont inconsollable des fautes qu'elles n'ont pas commises.





Voici ce que quelques femmes en disent :


Je me console d'être une femme en songeant que, de la sorte, je n'en épouserai jamais une.

Il n'y a qu'un moyen de faire bel éloge d'une femme : c'est de dire beaucoup de mal de sa rivale.

_________________
L'ennemis est con. Il croit que c'est vous l'ennemis alors que c'est lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camarade Mao
Retraité aux pruneaux d'Agen
avatar

Nombre de messages : 1192
Localisation : Brest
Date d'inscription : 10/04/2005

MessageSujet: Re: Tourner au ridicule   Jeu 29 Sep à 22:38

* clap clap clap * Je suis une super st

BRavo j'aime bien ce genre là (pour le BAC)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nainwak.com
Thyamath
enemi héréditaire de Niko
avatar

Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 09/04/2005

MessageSujet: Re: Tourner au ridicule   Ven 9 Déc à 22:01

LE SAR RABINDRANATH DUVAL

" Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, j'ai le grand plaisir honorifique de présenter à vous ce soir, n'est-ce pas, tout à fait exceptionnellement dans le plus simple appareil, une beauté qu'on vient d'arracher, à on ne sait pas à quoi d'ailleurs! De vous présenter le Sar Rabindranath Duval, qui est le descendant authentique des grands Sars, des grands visionnaires de l'Inde, n'est-ce pas ! Votre sérénité...

- Hum! Hum!
- Vous avez bien dîné déjà? Bon! Vous descendez des grands Sars de l'Inde, n'est-ce pas ?
- Oui.
- Vous êtes né dans l'Inde?
- Je suis né dans l'Inde.
- A quel endroit de l'Inde?
- Châteauroux.
- A Châteauroux! Extraordinaire! Vraiment! D'ailleurs, je crois savoir de source sûre que votre père était hindou!
- Hindou, oui.
- Votre grand-père ?
- Hindou.
- Et votre arrière-grand-père ?
- C'était un dur.
- Voilà donc par conséquent, n'est-ce pas, il a depuis de longues années la pratique de la vision hindoue. Dites-moi, Votre Sérénité, vous avez le don de double vue?
- Oui, je vois double.
- Il voit double! je m'en doutais un peu d'ailleurs; vous voyez donc, mais c'est héréditaire ?
- Héréditaire !
- C'est atavique.
- Non, c'est à moi!
- Je veux dire, c'est congénital!
- Non, c'est quand j'ai trop bu.
- Il faut dire, n'est-ce pas, je tiens absolument à préciser, que Sa Sérénité fait de grands exercices tous les jours, quotidiennement presque, pour conserver son don de double vue. Il fait le yoga, n'est-ce pas ? Vous faites le yoga?
- Oui, oui.
- C'est le yoga de...
- La Marine !
- Et il surveille également de très près son alimentation.-.. Quelle est votre alimentation ? Qu'est-ce que vous prenez pour votre dîner?
- Uniquement de la cuisine à l'huile.
- La cuisine des Sars?
- La cuisine des Sars, oui!
- Oui, mais pourquoi?
- Parce que les Sars dînent à l'huile!
- Les Sars dînent à l'huile! Vraiment, ce n'est pas trop tiré par les cheveux du tout parce qu'il n'en a plus! Alors, si vous permettez, nous allons nous livrer sur quelques personnes de l'assistance publique, à des expériences tout à fait extraordinaires. Votre Sérénité, je vais vous demander de vous concentrer soigneusement... Voilà! Vous êtes concentré ?
- Je suis concentré.
- Il est concentré comme on dit chez Nestlé... parfait Votre Sérénité, concentrez-vous bien, vous êtes en transe ?
- Oui, je suis en transe napolitaine.
- En transe napolitaine, n'est-ce pas ? Votre Sérénité, concentrez-vous bien, et dites-moi, je vous prie, quel est le signe zodiacal de monsieur?
- Monsieur est placé sous le double signe du Lion et du fox à poil dur.
- Oui, dites-moi quel est son caractère ?
- Impulsif, parallèle et simultané.
- Quel est son avenir?
- Monsieur a son avenir devant lui, niais il l'aura dans le dos chaque fois qu'il fera demi-tour.
- Il est vraiment extraordinaire! Voulez-vous me dire, à présent, quel est le signe zodiacal de mademoiselle ?
- Mademoiselle est placée sous le triple signe bénéfique de la Vierge, du Taureau et du Sagittaire avant de s'en servir.
- Ah! C'est ça. Il a raison! Il a mis dans le mille, n'estce pas ? Il a mis dans le mille, comme disait Jean-Jacques Rousseau. Votre Sérénité, au lieu de vous marrer comme une baleine...Excusez-nous, Sa Sérénité est en proie aux divinités contraires de l'Inde: Brahma et Vichnou.Brahma la guerre et Vichnou la paix. Voulez-vous me dire, s'il vous plaît, Votre Sérénité, quel est l'avenir de mademoiselle?
- L'avenir de mademoiselle est conjugal et prolifique.
- Ah! Prolifique?
- Oui.
- Qu'est-ce que ça veut dire ? Elle aura des enfants ?
- Oui.
- Des enfants ?
- Des jumelles.
- Des jumelles!!! Combien?
- Une paire avec la courroie et l'étui!
- Voulez-vous, à présent, je vous prie, me dire quel est le signe zodiacal de monsieur?
- Ce monsieur est placé sous le signe de Neptune, Mercure au chrome.
- Quels sont ses goûts?
- Monsieur a des goûts sportifs. Son sport préféré, le sport cycliste.
- Bien. Qu'il peut pratiquer sans inconvénients?
- Oui, mais à condition toutefois de se méfier.
- Se méfier. De qui? De quoi?
- De certaines personnes de son entourage qui prétendent que sa compétence dans le domaine de la pédale exerce une fâcheuse influence sur son comportement sentimental.
- Ah! Encore une fois vous avez mis dans le mille. Mais, dites-moi, qu'est-ce que vous lui conseillez municipal ?
- Je lui conseille vivement de ne pas changer de braquet et de surveiller son guidon.
- Votre Sérénité, tout à fait autre chose à présent. Pouvez-vous me dire quel est le sexe de monsieur?
- Masculin.
- Oui. Vous êtes certain?
- Oui. Vous pouvez vérifier.
- Non, non, on vous croit sur parole! Et dites-moi, quelle est sa taille?
- Un maître soixante-seize debout, un mètre cinquante-six assis, zéro mètre quatre-vingt-trois roulé en boule.
- Et dites-moi, il pèse combien ?
- Oh... deux fois par mois!
- Non, non! Excusez le Sar, n'est-ce pas, il ne comprend pas bien le français. je vous demande quel est son poids P.o.i.x. ?
- Soixante-douze kilos cinq cents! Sans eau, sans gaz et sans électricité.
- Oui, dites-moi quel est le degré d'instruction de monsieur ?
- Secondaire.
- Oui. Est-ce que monsieur a des diplômes?
- Oui, monsieur est licencié GL.
- Licencié GL ? Qu'est-ce que ça veut dire ?
- Ça veut dire qu'il travaillait aux Galeries Lafayette et qu'on l'a foutu à la porte.
- S'il vous plaît, Votre Sérénité, concentrez-vous bien, combien monsieur a-t-il de dents?
- Trente dedans et deux dehors!
- Voilà très bien! Monsieur a-t-il des complexes?
- Oui! Monsieur fait un complexe... A certains moments, il prend sa vessie pour une lanterne.
- Et alors?
- Et alors, il se brûle !
- Dites-moi, Votre Sérénité, mon petit bonhomme, dites-moi de quelle nationalité est madame ?
- Française.
- Oui. Et son père ?
- Esquimau!
- Et sa mère?
- Pochette surprise!
- Très bien!... Et ta soeur?
- Ma soeur, elle bat le beurre et quand elle battra...
- Bon, bon, oui, ça va!
- Escroc, voleur!
- Espèce de mal élevé, mauvaise éducation, excusez-le. il n'y a pas longtemps... Il en a une touche là-dessus Tiens, encore il y a trois ans, il n'avait même pas un plateau, il avait directement le pied de la table... Mais enfin, ça c'est autre chose... Votre Sérénité, pouvez-vous me dire, S'il vous plaît ... ?
- Oui !
- Euh!
- Quoi ?
- Qu'est-ce que vous pouvez me dire ?
- Je peux vous dire que vous ne savez plus votre texte..
- Si vous étiez intelligent, dites-moi donc qu'est-ce que je dois vous demander à présent? Votre Sérénité, pouvez-vous me dire, c'est très important, concentrez-vous, pouvez-vous me dire quel est le numéro du compte en banque de monsieur ?
- Oui.
- Vous pouvez le dire?
- Oui!!
- Vous pouvez le dire ?
- Oui!!
- Il peut le dire!!! Bravo! Il est extraordinaire, il est vraiment sensationnel. Votre Sérénité, quelle est la nature du sous-vêtement de monsieur?
- Monsieur porte un slip.
- Oui. De quelle teinte ?
- Saumon fumé.
- Tiens, tiens, en quoi est-il?
- En chachlick mercerisé.
- Ah! Il a un signe particulier?
- Oui. Il y a quelque chose d'écrit dessus.
- Quoi donc?
- Suivez la flèche.
- C'est merveilleux. Tout à fait extraordinaire!!! Votre Sérénité, monsieur que voici que voilà a-t-il un signe particulier ?
- Oui, un tatouage.
- Ah! Un tatouage! Très intéressant! C'est bien exact, n'est-ce pas? je ne le lui fais pas dire! C'est bien exact! Et où se trouve situé le tatouage de monsieur?
- Je suis extrêmement fatigué, je m'excuse...
- Allons, allons, voyons... Monsieur Schumaker!
-... C'est très délicat et je suis fatigué.
- Il est dans un état épouvantable, excusez-le. Votre Sérénité, je vous demande où se trouve situé le tatouage de monsieur ?
- Le tatouage de monsieur est situé à un endroit que l'honnêteté et la décence m'interdisent de préciser davantage.
- Ah! bon, mais qu'est-ce que vous entendez par là?
- Oh! par là j'entends pas grand-chose!
- Je vous prie de vous concentrer davantage, espèce de malotrou! Alors, que représente le tatouage de monsieur, s'il vous plaît?
- Bon! Le tatouage de monsieur représente... enfin lorsque monsieur est en de bonnes dispositions... le tatouage représente: d'un côté la cueillette des olives en Basse-Provence, et de l'autre un épisode de la prise de la Smalah d'Abd-El-Kader par les troupes du duc D'Aumale en mil huit cent quarante-trois.
- Ah! Parfait! Et de plus?
- Et c'est en couleurs!
- Ah! C'est en couleurs! Bravo! Mes félicitations, monsieur! Vraiment, si, si, vraiment très bien ; mes compliments, madame! Madame a de la lecture pour les longues soirées d'hiver, c'est parfait. Votre Sérénité, vraiment, vous avez été extraordinaire, c'est vrai, vraiment, il est vareuse... il est vareuse..
- Eh!...
- Non, il est unique, pardon, je me suis trompé de vêtement, mais ça ne fait rien. Il ne me reste plus qu'à envoyer des baisers à l'assistance publique. Bonsoir mesdames, bonsoir mesdemoiselles et bonsoir messieurs. "

_________________
L'ennemis est con. Il croit que c'est vous l'ennemis alors que c'est lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thyamath
enemi héréditaire de Niko
avatar

Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 09/04/2005

MessageSujet: Re: Tourner au ridicule   Ven 9 Déc à 22:06

PHEDRE

parodie que Pierre DAC a créée en novembre 1935
avec Fernand Rauzéna et O'dett,
au Liberty 's, un cabaret-dancing de Paris

Ecoutez la bande originale ( fichier mp3 de 1,9 Mo )
( version un peu différente du texte ci-dessous )



PERSONNAGES:

PHÈDRE

SINUSITE (1ère servante de Phèdre)

PET-DE-NONNE (2e servante)

HIPPOLYTE

THÉRAMÈNE

LE CHOEUR ANTIQUE





LE CHOEUR ANTIQUE (gueulant)

0, puissant Dieu des Grecs, je viens sous votre loi

Faire entendre en ces lieux ma douce et faible voix.

De Phèdre et d'Hippolyte au lourd passé de gloire

je veux ressusciter la tragique mémoire...

Phèdre aimait son beau-fils, Hippolyte au coeur pur,

Qui lui ne voulait pas de cet amour impur.

Ce que vous entendrez ici n'est pas un mythe

Mais le récit vécu de Phèdre et d'Hippolyte.



(Le Choeur antique sort et Hippolyte et Théramène paraissent.)



THÉRAMÈNE

Tu me parais bien pâle et triste à regarder

Qu'as-tu donc Hippolyte ?



HIPPOLYTE

Je suis bien emmerdé !



THÉRAMÈNE

C'est un sous-entendu mais je crois le comprendre.

Va, dis-moi ton chagrin, je suis prêt à l'entendre.



HIPPOLYTE

Le dessein en est pris, je pars, cher Théramène,

Car Phèdre me poursuit de ses amours malsaines.



THÉRAMÈNE

Et Aricie alors ?



HIPPOLYTE

Ah! Ne m'en parle pas !

Quand j'évoque la nuit ses innocents appas

J'ai des perturbations dedans la tubulure

Car cette Aricie-là je l'ai dans la fressure,

Elle est partout en moi, j'en ai le cerveau las,

J'ai l'Aricie ici et j'ai l'Aricie là!



THÉRAMÈNE

Elle a pris je le vois et tes sens et ta tête...



HIPPOLYTE

Ah ! je veux oublier le lieu de sa retraite !



THÉRAMÈNE

La retraite de qui ?



HIPPOLYTE

La retrait' d'Aricie

Qu'elle sorte de moi ! Aricie la sortie!



(On entend une trompette jouer : As-tu connu la putain de Nancy ... )



THÉRAMÈNE

Mais qui vois-je avancer en sa grâce hautaine?

N'est-ce pas de l'amour la plus pure vision ?

C'est l'ardente sirène, la sirène des reines

C'est Phèdre au sein gonflé des plus folles passions !



PHÈDRE entrant avec ses servantes

Oui, c'est moi, me voici. Tiens, c'est toi Théramène?

Que viens-tu faire ici?



THÉRAMÈNE

Je venais, souveraine

Vous redire à nouveau mon récit tant vécu...



PHÈDRE

Ton récit je l'connais, tu peux te l'foutre au cul!

A l'écouter encor' j'en aurais du malaise

Il y a trop longtemps que Théramèn' ta fraise!!!



(Théramène, ulcéré, s'incline et sort. Phèdre voit Hippolyte.)



PHÈDRE

Hippolyte! Ah! Grands dieux je ne peux plus parler

Et je sens tout mon corps se transir et brûler!



HIPPOLYTE

O rage! O désespoir! O détestable race !



PHÈDRE

Par Jupiter je crois qu'il me trait' de pétasse !



SINUSITE

Laissez-le donc maîtresse, il ne veut point de vous !



PHÈDRE

Et moi j'en veux que j'dis, et j'l'aurai jusqu'au bout !

(A Hippolyte)

N'as-tu donc rien compris de mes tendres desseins ?

T'as-t-y tâté mes cuiss's, t'as-t-y tâté mes seins ?

Ne sens-tu pas les feux dont ma chair est troublée.



HIPPOLYTE

C'est Vénus tout entière à sa proie attachée!



PHÈDRE

Oui, pour te posséder je me sens prête à tout !

Que veux-tu que j'te fasse ? je suis à tes genoux...

Que n'ai-je su plus tôt que tu étais sans flamme...



HIPPOLYTE

Certes il eût mieux valu que vous l'sussiez, madame ...



PHÈDRE

Mais je n'demande que ça !



HIPPOLYTE

De grâc' relevez-vous ...



PHÈDRE

Voyons tu n'y pens's pas, je n'peux pas fair' ça d'bout!



HIPPOLYTE

N'insistez pas, madam', rien ne peux m'ébranler.





PHÈDRE

Si t'aim's pas ça non plus, j'ai plus qu'à m'débiner !



HIPPOLYTE

C'est ça, partez, madame, allez vers qui vous aime.



PHÈDRE

Par les breloqu's d'Hercule je resterai quand même !

Ah! Que ne suis-je assise à l'ombre des palmiers...



HIPPOLYTE

Et pourquoi donc, madame?



PHÈDRE

Parc'que là tu verrais

Ce dont je suis capable et ce que je sais faire...

Je connais de l'amour quatre cent vingt-huit manières !



HIPPOLYTE

C'est beaucoup trop pour moi, madame, voyez-vous.



PHÈDRE

Dis, t'es pas un peu dingu' ? Ça s'fait pas d'un seul coup!

Oui je sais distiller les plus rares ivresses...

C'est y vrai, Sinusite et Pet-d'Nonne ?



LES SERVANTES (un peu gênées)

Oui c'est vrai, cher' maîtresse...



HIPPOLYTE

Je ne serais pour vous d'aucune utilité

Je ne suis que faiblesse et que fragilité.



PHÈDRE

On n'te demande rien! je frai le nécessaire

T'as pas à t'fatiguer, t'auras qu'à t'laisser faire.



HIPPOLYTE

Le marbre auprès de moi est brûlant comme un feu...



PHÈDRE

J'suis pas feignant' sous l'homme et j'travaill'rai pour deux!



HIPPOLYTE

Vos propos licencieux qui blessent les dieux même

Point ne les veux entendre, c'est Aricie que j'aime.



PHÈDRE

Mais de quels vains espoirs t'es-tu donc abusé ?

Aricie est pucelle et n'a jamais...



HIPPOLYTE

Je sais!

Mais c'est cela surtout qui me la rend aimable...



PHÈDRE

Oui mais pour c'qu'est d'la chose elle doit être minable!

Allons, va, n'y pens's plus et sois mon p'tit amant

Tu connaîtras par moi tous les enchantements!



HIPPOLYTE

De grâce apaisez-vous, je me sens mal à l'aise...



PHÉDRE

Viens, pour te ranimer j'te frai Péloponèse !



HIPPOLYTE
Qu'est-ce encor que cela ?



PHÈDRE

C'est un truc épatant !

Ça s'fait les pieds au mur et l'nez dans du vin blanc !



HIPPOLYTE

De tant de perversion tout mon être s'affole.



PHÈDRE

Ben qu'est c'que tu dirais si j'te f'sais l'Acropole.



HIPPOLYTE

Quelle horreur !


PHÈDRE

Comm' tu dis! Mais c'est bougrement bon...

Ça s'fait en descendant les march's du Parthénon !



HIPPOLYTE

Prenez garde, madame, et craignez mon courroux !



PHÈDRE

C'est ça, vas-y Polyte, bats-moi, fous-moi des coups !



HIPPOLYTE

Vous frapper ? Moi, jamais, mon honneur est sans tache.



PHÈDRE

Mais y'a pas d'déshonneur, moi j'aim' ça l'amour vache...

Viens, tu s'ras mon p'tit homme et j'te donnerai des sous...



HIPPOLYTE

Ah! Que ne suis-je assis à l'ombre des bambous...

Je ne veux rien de vous, mon coeur reste de roche!



PHÈDRE (câline)

Qu'est c'que tu dirais d'un p'tit cadran solaire de poche ?

J'te frai fair' sur mesure un' joli' peau d'mouton

Et pour les jours fériés des cothurn's à boutons...



HIPPOLYTE

Croyez-vous donc m'avoir en m'offrant des chaussures ?

C'est croire que mon coeur du vôtre a la pointure !



PHÈDRE

En parlant de pointure, si j'en juge à ton nez

Ell' doit être un peu là si c'est proportionné !



HIPPOLYTE

Vous devriez rougir de vos propos infâmes

Vous me faites horreur, ô méprisable femme !



PHÈDRE

A la fin c'en est trop! Mais n'as-tu donc rien là?



HIPPOLYTE

Madame je n'ai point de sentiments si bas.





PHÈDRE

Les feux qui me dévor'nt ne sont pas éphémères...

Hippolyt' je voudrais que tu me rendiss's mère.



HIPPOLYTE

Ciel ! Qu'est-ce que j'entends? Madame oubliez-vous

Que Thésée est mon père et qu'il est votre époux?



PHÈDRE

C'qui fait que j'suis ta mer', c'est pour ça qu'tu t'tortilles ?

Ben comm' ça tout s'passera honnêtement en famille.



HIPPOLYTE

Mais si de cet impur et vil accouplement

Il nous venait un fils, que serait cet enfant ?



PHÈDRE

Puisque je s'rais ta femme en mêm' temps que ta mère

L'enfant serait ton fils en mêm' temps que ton frère...



HIPPOLYTE

Et si c'était un' fill' qu'engendrait votre sein?



PHÈDRE

Ta fill'serait ta soeur et ton frèr' mon cousin!



HIPPOLYTE

Ah! Que ne suis-je assis à l'ombre des pelouses...



PHÈDRE

Tu parl's! Avec c'mond'là, qu'est-c'qu'on f'rait comm' partouzes !



HIPPOLYTE

Assez, je pars, adieu !



PHÈDRE

Ah! Funèbres alarmes

Voilà donc tout l'effet que t'inspirent mes charmes?

J'attirerai sur toi la colère des dieux

Afin qu'ils te la coupent!





HIPPOLYTE

Quoi, la tête ?



PHÈDRE

Non, bien mieux !



HIPPOLYTE

Vous êtes bien la fille de Pasiphaé !



PHÈDRE

Et toi va par les Grecs t'faire empasiphaer!

Sinusite et Pet-de-Nonne venez sacré's bougresses

Calmez mon désespoir, soutenez ma faiblesse...



PET-DE-NONNE

Elle respire à peine, elle va s'étouffer...



PHÈDRE

Ben, c'est pas étonnant, j'ai c't'Hippolyt' dans l'nez!

Je veux dans le trépas noyer tant d'in-famie

Qu'on me donn' du poison pour abréger ma vie!



SINUSITE

Duquel que vous voulez, d'l'ordinaire ou du bon?



PHÈDRE

Du gros voyons, du roug', celui qui fait des ronds.

Qu'est c'que vous avez donc à m'bigler d'vos prunelles ?

Ecartez-vous de moi!

(A Hippolyte)

Toi, viens ici, flanelle.

Exauce un voeu suprême sans trahir ta foi,

Viens trinquer avec moi pour la dernière fois.



(Les servantes apportent deux bols.)



A la tienne érotique sablonneux et casse pas le bol !

(Elle boit)

Oh Dieu que ça me brûl', mais c'est du vitriol !

HIPPOLYTE boit



Divinités du Styx, je succombe invaincu Le désespoir au coeur...

PHÈDRE

Et moi le feu au cul !


_________________
L'ennemis est con. Il croit que c'est vous l'ennemis alors que c'est lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camarade Mao
Retraité aux pruneaux d'Agen
avatar

Nombre de messages : 1192
Localisation : Brest
Date d'inscription : 10/04/2005

MessageSujet: Re: Tourner au ridicule   Ven 9 Déc à 23:16

J'aime pas du tout et c'est meme pas ridicule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nainwak.com
Thyamath
enemi héréditaire de Niko
avatar

Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 09/04/2005

MessageSujet: Re: Tourner au ridicule   Ven 9 Déc à 23:39

C'est tourner Phèdre au ridicule.

Et uis, tous les égouts vont dans la nature.

_________________
L'ennemis est con. Il croit que c'est vous l'ennemis alors que c'est lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agone
lappeur de cuves
avatar

Nombre de messages : 237
Localisation : ...brxzx..stion...int...rences nombreuses..brzzxsbsb...
Date d'inscription : 20/08/2005

MessageSujet: Re: Tourner au ridicule   Sam 10 Déc à 0:11

je suis dépité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tourner au ridicule   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tourner au ridicule
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Faut il tourner la page et oublier ???
» Ridicule, à se tordre de rire, niais... Qui à votre avis...
» Fait tourner la beuh, maaaaan (8) [PV Heaven Blackwood]
» faire tourner le jeu en arrière plan
» Le ridicule ne tue pas... et c'est heureux!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La LDI et l'adoration de la Dame :: Hors-Ogame :: BlaBLa-
Sauter vers: